Fichez-nous la paix !

DSC06244Tout le monde est sur les starting blocks car voici venu le temps de la rentrée avec sa liste d’obligations, d’inscriptions, d’abonnements, de rendez-vous… D’ailleurs, vous l’avez remarqué ? Tout le monde s’accorde pour nous conseiller ce que nous avons à faire, ce qu’il serait bien de faire, ce que nous devons faire. Vous n’avez pas de projets ? Oh la la !

Les dépliants et prospectus ont refait leur apparition pour nous vanter toutes les bonnes affaires à ne pas manquer et acheter les produits indispensables pour que tout se passe bien, pour vous, vos enfants, votre mari, votre chien, votre chat. Même les librairies nous font un coup de stress avec leurs 589 livres parus pour cette rentrée et les chefs d’oeuvre à ne surtout pas louper.

Fichez-nous la paix !

Moi, je dis STOP ! Halte là ! Je prends les trois respirations préconisées dans tous les bouquins de développement personnel avant toute décision et je dis NON ! Pas cette année, ils ne me feront pas le coup. J’ai bien profité de mes vacances, je suis bronzée et détendue et ce n’est pas douze mails et trois prospectus qui vont me mettre la pression.

Qui n’a pas ressenti du découragement seulement deux ou trois jours après la reprise ? Parce que la pression, elle arrive sans crier gare. A peine rentrés, vous vous êtes bien amusés ? Alors maintenant çà va saigner. Vous croyez que la vie c’est toujours les vacances ? Et bien non ! Il va falloir bosser mes petits gars, finie la rigolade. S’inscrire à la gym parce cette bonne mine, il va falloir la garder. Vous n’êtes pas parti en vacances ? Aucune importance. Il faut avancer, ne pas s’arrêter, garder la tête froide et l’objectif au garde à vous. Et puis, la mode a changé. Les nouvelles couleurs sont arrivées !

Vous n’en avez pas marre de ce tourbillon qui vous entraîne malgré vous ?

Je vais vous dire, il y a une chose vraiment délicieuse dans la vie c’est de DÉSOBÉIR. Vous n’avez pas envie d’être traité comme un produit, bien conditionné sous cellophane ou même dans une belle boîte en carton ? Vous ne voulez pas partir en guerre contre la société, votre patron, qui d’autre encore ? Vous y laisseriez votre joie et votre énergie si précieuses et vous ne voulez pas les gâcher non ? Il est temps de se rappeler ce que vous vouliez faire après ces vacances : ne plus s’énerver dans telle situation ? Déjeuner tranquillement ? Aller au cinéma une fois par semaine ? Faire une grande balade avec les enfants ? Prendre du temps pour vous relaxer ? Partir en amoureux deux ou trois fois dans l’année ?

Si le temps est venu de se mettre en route, ce n’est pas dans les allées d’un supermarché, d’une galerie marchande ou dans les couloirs de votre entreprise, vous la connaissez par cœur la balade du code barre et des 35 heures. Vous avez déjà tout ce dont vous avez besoin et le temps est venu pour vous de choisir entre ce que l’on vous dit de faire et ce que vous voulez faire.