Bocal à rêves, faites votre liste

Voici l’endroit où vous allez pouvoir déposer vos rêves et vos projets. C’est le bocal à rêves. C’est la liste au Père Noël, çà vous dit ?

Saviez-vous que les personnes qui réalisent leurs rêves sont celles qui les ont écrits, imaginés, ressentis ? Alors, c’est le moment de passer à l’action de faire le premier pas pour poser vos rêves et vos désirs par écrit.

Le bocal à rêves c’est une occasion d’agir et d’avancer vers ce qui vous fait vibrer et qui vous donne envie de vous lever tous les matins.

Il n’y a pas de rêves trop petits ou ridicules, lancez-vous c’est une opportunité à saisir de faire le point sur ce dont vous avez vraiment envie.

C’est parti ! Laissez vos rêves en commentaire et je vous réponds.

Avoir envie, c’est être “en vie”. Avoir des rêves c’est aller au-delà de ses envies, c’est aller vers ce qui nous rend heureux. Rêver, c’est imaginer et c’est avoir une vision de ce que pourrait être l’avenir. Si vous vous mettiez en route pour réaliser ce que vous portez en vous peut-être vous sera-t-nécessaire de savoir dans quelle direction aller.

Si votre rêve c’est de vivre sur une île déserte, vous n’allez pas économiser pour vous acheter la panoplie complète pour partir en Laponie.

Pour commencer, il s’agit de ne pas se donner de limite.

C’est se dire que tout est possible et laisser s’échapper tout ce que l’on retient d’habitude au fond de notre tête, de notre cœur.

La plus belle liste de rêves est celle où vous ne pas penserez pas au temps que cela va prendre, ni à l’argent que cela pourra coûter, ni aux moyens qu’il faudra employer pour arriver à destination.

Pour l’instant la seule chose qui compte, c’est de tout exprimer :

  • Dire ses envies,
  • Ses désirs cachés,
  • Raconter ses rêves d’enfant,
  • Les projets non réalisés,
  • Voir toutes les petites choses que l’on aimerait bien faire et que l’on remet à plus tard,
  • Les vacances que l’on n’a jamais faites,
  • Le pays que l’on a toujours voulu visiter,
  • L’activité que l’on a rêvé de faire,
  • La langue que l’on aimerait tant apprendre,
  • Ce boulot que l’on voulait faire,
  • Oser tout ce que vous n’avez jamais osé imaginer,
  • Absolument tout, ou presque ;-), même ce que vous avez jugé enfantin, trop bête, trop tard, trop jeune, trop sérieux, pas assez intelligent,
  • Tout, je vous dis, c’est “no limit”, “open bar”, la fête à neuneu, la mère à titi, too much… on s’en fout !

 

Ecrivez vos rêves dans les commentaires, j’ai hâte de vous lire et de vous répondre !  A tout de suite !

Christine

PS : Vous pouvez aussi lire mon article à ce sujet : Jouez avec vos rêves ou commencez tout de suite vos listes dans les commentaires. :-))

Si vous voulez recevoir les inspirations de La lanterne de papier directement dans votre boîte mails, inscrivez-vous : çà commence par ici.