Comment rencontrer enfin un homme qui vous aime vraiment


Depuis la création de mon site, j’ai pour but d’insuffler un peu d’air, de magie, d’énergie aux autres pour les aider à changer ou à améliorer leur vie. Voici un thème qui nous concerne tous, qui nous est indispensable mais qui parfois nous déserte : l’amour. Bien sûr, pour la plupart d’entre nous, nous avons une famille, des enfants, des amis qui nous aiment et tout se passe très bien dans ce monde là. Mais que faire quand on ne rencontre pas l’amour que l’on voudrait, l’amour que l’on espère, la personne que l’on reconnaît et qui parle à notre cœur et à notre âme ? Je connais très bien cet état là, je l’ai connu pendant vingt ans, à espérer, à désespérer, à me lamenter de ne pas être amoureuse ou de ne pas tomber sur la bonne personne. Et puis, c’est arrivé un jour sans que j’y prenne garde. A bien y réfléchir, ce n’est pas compliqué et c’est même très simple, c’est d’ailleurs à cela qu’on le reconnait : la simplicité. Tout est simple dans cette affaire là. Rien ne cloche, tout est clair et on ne se pose plus de questions. La preuve : on plonge sans plus réfléchir dans l’aventure sans penser à tous les petits détails dont on s’embarrasse quand justement ce n’est pas la bonne personne. Alors bien sûr cela peut prendre du temps, beaucoup de temps, parfois un temps fou, en ce qui me concerne une vingtaine d’années, le temps de comprendre deux ou trois petites choses. Il faut croire que j’avais beaucoup à comprendre. Cela arrive, on ne sait pas pourquoi mais j’ai quand même repéré sur mon cas personnel quelques attitudes qui ont peut être fait la différence.

L’état d’esprit : Si vous pensez comme Camille dans On ne badine pas avec l’amour de Musset que “tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux ou lâches, méprisables et sensuels…“, n’oubliez pas que dans la suite de la tirade les femmes sont affublées d’attributs du même genre. A force de se dire et de se persuader que tous les hommes ne méritent pas qu’on les aime, on ne rencontre et on ne remarque que les spécimens représentant ces catégories. Bien sûr, tous les hommes ne sont pas des anges mais ce n’est pas ce qu’on leur demande. Oubliez toutes les tirades de certains dîners de filles et autres sempiternelles rabats-joie qui se gargarisent de l’énumération de tous les défauts des hommes : tous des lâches, des égoïstes, on ne peut pas compter sur eux, etc, etc… Vous les connaissez par cœur n’est-ce pas ? Lisez la tirade de Camille jusqu’au bout “J’ai souffert souvent, je me suis trompé quelques fois, mais j’ai aimé”. Concentrez-vous sur ce que vous aimez chez eux et vous vous apercevrez peut être de la présence de ceux qui valent le coup qu’on s’y intéresse.

Etre soi-même : Bien sûr, il y a tous les conseils de beauté que l’on nous prodigue dans les magazines, tous les trucs et astuces pour ne plus être célibataire ou pour le rester, un peu comme les chasseurs ou les pêcheurs qui se conseilleraient les meilleurs coins ou les bons appâts pour prendre le gibier ou les plus beaux spécimens de poisson. Ici, c’est le bon mascara, le bon rouge à lèvres, les bonnes chaussures à talons, la bonne jupe sexy et moulante, les bonnes positions… Si cela marchait, cela se saurait, vous ne croyez pas ? Bien sûr, tout dépend de la rencontre que l’on souhaite faire mais si vous lisez cet article c’est que vous recherchez quelque chose qui vous emmène un peu plus loin que le prochain week-end.  Vous pouvez vous habiller et vous maquiller comme pour un soir de gala ou la montée des marches à Cannes, au matin le carrosse sera redevenu citrouille et votre pantoufle de vair risque de vous donner des ampoules. Alors, rien ne vous empêche de vous faire belle, de vous sentir bien dans votre peau, de porter des vêtements qui vous mettent en valeur, mais jouez la simplicité. Si vous aimez la décontraction, ne vous sanglez pas dans l’uniforme de la femme fatale. Si vous aimez les tongs ou les bottines plates, portez-les ! L’amour ce n’est pas un conte de fées, c’est au quotidien que vous avez envie de le vivre, alors soyez vous même. 

Ecouter sa petite voix intérieure : Vous avez rencontré un homme, il vous plaît, tout va bien, enfin, à peu près. Votre petite voix vous dit que cette parole qu’il vous a dites, ce mot qu’il a employé, cette manière de vous répondre, ce geste ne vous ont pas totalement plu. Un conseil : écoutez-là ! Votre petite voix a raison. Tout le monde vous dit qu’il faut faire des concessions, que tout n’est pas rose dans l’amour, un couple ce n’est pas à 100% au top, tu as un sacré caractère aussi, tu es trop difficile, pas assez féminine, fait un effort, etc, etc … tout çà c’est à jeter à la poubelle. Si cette relation ne vous satisfait pas totalement maintenant, si çà ne marche pas vraiment ou n’emporte pas votre totale adhésion, dites stop ! Maintenant, demain, la semaine prochaine, mais rapidement. Ne sous-estimez pas votre petite voix intérieure, ce n’est pas de la peur, c’est du bon sens, c’est qu’au fond de vous, vous savez que cet homme n’est pas fait pour vous. Vous méritez mieux, vous n’êtes pas pressée. Un homme fait pour vous est un homme qui vous aime telle que vous êtes, pas plus blonde, pas plus brune ou un peu moins rousse, pas plus docile, plus gentille, moins voyante, moins exigeante, il vous aime, vous soutient, vous admire, vous trouve belle, vous écoute et c’est pareil pour vous. Un livre a fondamentalement changé ma vision de l’amour, Je ne souffrirai plus par amour de Lucia Etxebarria et en voici les 10 commandements : Tombe amoureuse de quelqu’un qui t’aime aussi ; Recherche quelqu’un avec qui tu aies des affinités ; Connais l’autre, ne l’imagine pas ; Ne t’ennuie pas, Fixe les règles avant de jouer ; Ce qu’il a fait à la précédente, il peut te le faire à toi aussi ; Fais un pacte, ne sacrifie rien ; Pense que c’est parce que tu le vaux bien ; N’aie pas de secrets (cf cellulite) ; Tu mérites d’être heureuse. Si tu ne l’es pas, cherche, compare et trouve mieux. 

Ne pas en faire le but de votre vie : Si votre seul objectif dans la vie est de rencontrer l’homme de votre vie, vous allez déprimer très vite. L’amour viendra de surcroît comme disait Lacan. Faites de votre vie ce dont vous avez envie, vivez vos rêves. Si vous avez envie de faire un voyage faites-le, si vous ne voulez pas partir toute seule, partez en voyage organisé en petits groupes, avec une ou des amis. C’est ce que j’ai fait à partir de janvier 2007, d’abord chez une amie, puis avec Huwans-Club Aventure et il y en a d’autres. Si vous voulez changer de lieu de vie, allez-y, cherchez l’appartement ou la maison de vos rêves, pas besoin d’un homme pour déménager. Vous voulez changer de boulot, cherchez en un autre. Vous avez envie d’apprendre l’escalade, le dessin, le violon, inscrivez-vous à un cours, dans une association. Vous voulez bouger, engagez-vous pour une cause. Vous aimez aller au restaurant, boire un verre, allez au cinéma, voir un spectacle, proposez des sorties entre amis ou sur le site On va sortir. Vivez votre vie avec ou sans homme, avec ou sans amour et vous allez vous épanouir, vous embellir, vous libérez, vivre et vous aimez.

N’y pensez plus : Une dernière chose avant de partir. Arrêtez d’y penser. Faire une sortie en ayant en tête qu’il y aura peut être un célibataire pour vous, c’est le meilleur moyen de se gâcher la soirée avant même qu’elle ait commencée quand vous vous apercevrez que personne ne vous plaît, qu’il n’y a que des femmes ou que des hommes mariés. Faire une activité parce qu’on vous a dit qu’il y avait plein d’hommes ou de célibataires a de grandes chances de coûter cher à votre porte-monnaie et de vous faire perdre votre temps. Vous n’avez pas envie de sortir, ne sortez pas. Sortez pour vous changer les idées, pour l’enthousiasme que l’activité vous donne, pour la joie que cela vous procure de le faire, pour prendre l’air, pour tout ce que vous voulez mais pas uniquement pour faire une rencontre. Et si, elle a lieu ce sera une belle surprise.

L’amour même quand on l’a trouvé ne veut pas dire que l’on vit sur un lit de roses. Il y a des hauts, des bas, des engueulades, des coups de blues. L’amour n’empêche pas la vie de s’écouler et de nous bousculer mais comme dit Jean-Jacques Goldman dans une de ses chansons “la vie c’est mieux quand on est amoureux”. Soyez amoureuse, amoureuse de votre vie, de vous et le reste viendra.

Si vous voulez aller plus loin, faites un atelier individuel d’écriture créative sur le thème de la rencontre amoureuse ou la réalisation de vos rêves.

Si vous avez envie de vous exprimer ou de vous confier, inscrivez-vous à un atelier Correspondances ou laissez-moi un commentaire ci-dessous.

Si vous voulez suivre La lanterne de papier, abonnez-vous en complétant le formulaire.

Christine Lenoir 

Vous pouvez m’écrire à lanternedepapier@gmail.com