Préférez l’ennui aux ennuis

Parfois dans la vie on préfère les ennuis à l’ennui.

Quelque fois, la vie est tellement monotone, triste, les jours se suivent sans nouveauté pour nous mettre en joie. Alors, on cherche à sortir de ce cycle ronronnant. Cela peut être des dépenses au-delà de ce que notre budget peut supporter, mais aussi aller vers des relations ou une distraction qui nous sortent  un temps de la morosité. 

C’est un peu comme essayer des vêtements qui ne nous correspondent pas pour changer de style. On se dit çà change, çà met un coup de peps… En fait, pas du tout, on se met juste un peu de poudre aux yeux. On croit qu’ajouter un peu de brillant sur les paupières, porter une nouvelle paire de chaussures, une couleur à la mode ou faire quelque chose d’un peu grisant va tout d’un coup ensoleiller notre quotidien. 

Souvent, c’est tout le contraire qui se passe car le brillant, les dix centimètres de talon ou la griserie d’un moment retombe comme un soufflé le lendemain. Parfois, même c’est encore pire que la veille. On est plus fauché-e, on a mal au crâne et notre vie quotidienne n’a pas changée d’un pouce. On se retrouve comme Cendrillon avec notre robe en haillons et toujours notre vieux tacot. Même des fois, on le savait au fond que çà ne changerait rien.

Alors pourquoi pas essayer l’ennui pour changer ?

Ne rien faire, regarder ce qui se passe, pas à l’extérieur mais à l’intérieur de vous. Pourquoi ne pas vous laisser porter par vos pensées, une idée qui vous traverse, que ressentez-vous dans votre corps ?  Plutôt bien. Tant mieux.  Etes-vous mal à ne rien faire ? Oui. Quelle est la chose qui vous mettrait en joie pour un moment ? Un projet ? Une activité ? Qu’avez-vous envie d’essayer qui vous enthousiasme le cœur ?

Tiens voici un rayon de soleil, un oiseau qui se pose sur le bord du balcon…