Saluer l’hiver

DSC03069

Nous ne l’avons peut-être même pas remarqué le solstice d’hiver le 20 décembre dernier. Nous étions accaparés par les préparatifs des fêtes de fin d’année ou à se dire comment les éviter. Pourtant l’hiver s’est installé depuis plusieurs semaines déjà et nous n’y avons pas fait attention. C’est seulement maintenant que nous y pensons et que nous ressentons les effets de cette saison.

Après les réveillons et les cadeaux, les bonnes résolutions du début d’année, la première galette des rois, les évènements violents que nous avons tous ressentis, la petite baisse de moral est là. On a trop mangé, trop bu, trop fumé, trop dépensé à cause des soldes, alors que d’autres n’auront pas eu assez ou rien du tout. C’est l’heure des bilans aussi, quelques fois avec les reproches que l’on peut se faire de ne pas avoir assez fait ou trop fait et on essaie quelques résolutions.

On a oublié que l’hiver est une période idéale pour prendre du recul et du repos car nous continuons malgré tout à avancer, humains que nous sommes. Nous avons de la chance, il nous reste une petite période de rattrapage (avant les crêpes ;-)).  Il n’est pas trop tard pour en profiter.

C’est le moment de se cocooner à fond, de savourer l’agréable chaleur de l’appartement ou de la cheminée de la maison, de se faire des petits dîners entre amis pour se souhaiter une bonne année en direct, de téléphoner à d’autres pour prendre des nouvelles, c’est la période idéale pour se faire de la soupe, simple et pas chère.

C’est le moment de trouver que le brouillard est magique et mystérieux quand on part le matin ou de se croire en plein film à suspense lorsque l’on rentre le soir qu’il fait encore nuit. Quand le temps sera nuageux, le ciel gris et sombre, on se dira que c’est tout à fait l’atmosphère d’un bon roman policier ou d’une histoire romantique.

S’il pleut, derrière les carreaux, on se dit que c’est tellement triste et nostalgique la pluie et on s’écoutera de bonnes vieilles musiques. Dans la voiture, écoutez de la musique irlandaise car ils s’y connaissent en pluie là-bas et il n’y a rien de mieux pour retrouver la gaieté. Pour une journée de pluie à la maison, profitez-en pour voir un film qui vous donnera envie de faire des projets ou de revoir celui qui nous fait du bien à chaque fois (je suis sûre que vous savez déjà lequel). Si une averse nous tombe dessus, on aura une version sans parapluie et on se prendra à courir jusqu’à trouver un abri, çà nous donnera la pêche et le sourire. Dans la version avec parapluie,  on aura Gene Kelly dans la tête avec « singing in the rain » (et si vous n’avez pas le sourire au coin des lèvres après çà, je vous offre une pochette ! )

Cherchez bien, je suis sûre que vous avez des tas de trucs qui font du bien au moral. Saluer l’hiver encore quelques semaines, enveloppez-vous de grosses écharpes et de pulls douillets, mettez vos bottes, faites la sieste et la grasse matinée, allez au cinéma, lisez, chouchoutez-vous les uns les autres. Dépêchez-vous car les nuits raccourcissent déjà !

Christine Lenoir

lanternedepapier@gmail.com