Un miracle à la bibliothèque

Quelques fois la vie nous apporte bien des miracles si l’on sait les voir.

Eh oui, c’est comme çà ! J’ai vécu un miracle à la bibliothèque. J’avais vu plusieurs livres qui m’intéressaient dans une librairie. Cela m’arrive souvent lorsque je traîne dans les librairies et il n’y a rien d’étonnant à cela. Si je me laissais faire je prendrais une pile de livres à chaque fois. Heureusement, les bibliothèques existent et croyez-moi, ce n’est pas un miracle, c’est une chance pour mon porte-monnaie.

J’avais donc vu plusieurs livres qui me plaisaient et je les avais même photographiés. Seconde chance : j’ai un smartphone depuis un an maintenant et j’ai découvert le bonheur de photographier ce genre de petites choses pour ne pas les oublier.

Peu de temps après, je vais à la bibliothèque de la petite ville où j’habite. Je dis bonjour à la bibliothécaire ; çà se fait beaucoup dans les petits patelins 😉 Et là, je vois entre ses mains, un des livres photographiés quelques temps plus tôt à la librairie ! Je raconte la coïncidence puis, tout naturellement, j’apprends que le livre vient d’arriver en stock et qu’il est possible de me le réserver dès qu’il sera enregistré. C’est pas un miracle çà ?

Le récit de vie d’une vraie révolutionnaire.

Voilà comment le récit de Evguénia Iaroslavskaïa-Markon est arrivé entre mes mains et que j’ai pu lire “Révoltée” cette semaine. C’est un récit auto-biographique de la courte vie de cette femme qui vécu la révolution d’Octobre 1917. Elle fût vite désenchantée et révoltée par les pratiques des bolcheviques peu préoccupés du bien-être de la population qu’ils étaient sensés libérer de l’oppression. Evguénia Iaroslavskaïa préféra la révolte et la vie des bas-fonds réellement révolutionnaire plutôt que de se conformer à l’idéologie devenue dictature. Si vous aimez les personnalités anti-conformistes l’histoire d’Evguénia devrait vous plaire et peut être aurez-vous la chance de le trouver à la bibliothèque de votre quartier ?

Une bibliothèque c’est une chance et parfois des miracles se produisent.

Lorsque je vois une bibliothèque en traversant un village ou une petite ville en voiture, cela me fait toujours sourire. Je me dis que les gens d’ici ont bien de la chance et que c’est aussi important que d’avoir de quoi se nourrir. On peut profiter de tout un réservoir d’histoires, de récits, de voyages, d’informations pour quelques euros ou même parfois gratuitement. Alors si vous avez cette chance, profitez-en !

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous et télécharger le guide gratuit !

Vous avez envie de m’écrire à ce sujet ? Ecrivez un commentaire ci-dessous ou envoyez-moi un message.

Rejoignez-moi sur Facebook.

Merci de contribuer à faire vivre le site alors visitez, lisez, partagez !